Découvrez les luminaires uniques et vintage de l’atelier nyoBE

Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir les créations uniques de l’atelier NyoBE. Son créateur, David Arnaud nous explique dans une petite interview ce qui l’a poussé à créer ces lampes d’exception à partir de matériaux de récupération. Chaque pièce est unique et ici on adore leur style vintage / steampunk. Pour en parler, le plus simple est de donner la parole au créateur: interview !

David bonjour, vous êtes les créateur de l’atelier nyoBE, pouvez-vous nous décrire cet atelier en quelques mots ?

L’atelier nyoBE est un concept créatif. Le terme d’atelier fait écho au caractère artisanal et industriel de mes créations. Mon activité se situe en région parisienne. 

Qu’est-ce qui vous a ammené à créer ces luminaires, d’où vient votre inspiration ?

J’ai toujours eu une attirance pour la lumière artificielle et les éclairages nocturnes. Le scintillement d’un neon, l’éclat d’un filament ou la couleur chaude d’une ampoule à incandescence me fascine. Leur diversité me procure un intérêt sans cesse renouvelé dans lesquels je puise mon inspiration. Parallèlement, je voyage beaucoup. Je suis passionné d’exploration urbaine qui consiste à visiter des friches industrielles de par le monde entier. Je visite ces lieux abandonnés qui m’inspirent. Ils permettent d’avoir un rapport à la matière unique, où la rouille installe petit à petit son territoire. Chaque lieu, chaque pièce sont autant de tableaux à découvrir. Ma dernière visite est l’île abandonnée Gunkanjima (île navire de guerre) et interdite depuis 1970 au Japon et à laquelle j’ai consacré un site internet : www.gunkanshima.com (ndlr: LEs photos sont magnifiques – à découvrir). Cette île peut être apperçue dans le dernier James Bond : Skyfall.

Ou trouvez-vous les pièces qui les consituent ? Vous chinez et vous laissez porter par l’inspiration ou alors vous cherchez des pièces avec déjà une idée précise en tête ?

L’intérêt d’utiliser des matériaux recyclés est que chaque pièce découverte est unique. Je sais à l’avance que je vais trouver certaines pièces au cours de mes sorties, mais le hasard permet de tomber sur des objets rares. Ma dernière trouvaille une ancienne lampe de couleur rouge feu et marquée : ARGENTINA. Ce qui est intéressant dans la démarche c’est que la destination de l’objet est pensés à l’instant de sa découverte. C’est un processus de création instantanée stimulant. Une fois l’objet trouvé j’y ajoute une installation électrique personalisable à la demande : câble, ampoule, tissu, interrupteur prise. Lors de mes découvertes, l’objet est seul sans son histoire. Je lui en écris une nouvelle et lui donne une seconde vie. Ces créations s’inscrivent dans la tendance vintage et rétro actuelle. 

Ou peux-t-on se procurer vos créations ?

Mon site de présentation et mes coordonnées se situent à l’adresse suivante :

www.nyobe.com

A date, je dispose de deux sites boutiques sur internet et disponibles aux adresses suivantes :
http://nyobe.alittlemarket.com/
http://www.etsy.com/shop/nyoBE

D’autres projets en cours ?

Je reviens tout juste du désert du Névada. Je souhaite préparer un voyage pour le Tibet, sûrement à cause de ma passion pour l’Asie et son histoire, mais aussi à la recherche de nouvelles trouvailles.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>